Belfort : inclusion et partage pour le concours de Super Mamie

Le 23 juin prochain à Belfort aura lieu la finale nationale du concours Super Mamie. Cette élection qui met à l’honneur les grands-mères de toute la France se présente avant tout comme un événement familial et intergénérationnel.

Super Mamie, un concours pour changer de regard sur les grands-mères

Voilà désormais 23 ans qu’a lieu chaque année l’élection de Super Mamie. Ce concours, créé en 1996 par Fabienne Ollier, change radicalement notre regard sur les personnages âgés, en mettant en lumière des grands-mères en tant que « femmes extraordinaires » qui s’illustrent par « leur dynamisme et leur don de soi ». Outre leur investissement dans la vie familiale, les mamies qui se présentent au concours doivent être intégrées dans la vie associative et culturelle où « elles transmettent un savoir et des valeurs, constituant ainsi de véritables points de repères. »

Le concours commence tout d’abord par un tour de France. Le Comité Super Mamie organise une élection dans chaque région. Les élues représentent ensuite leur département pour l’élection nationale. Cette année, la finale aura lieu le 23 juin à Belfort, avec le soutien de la ville qui a voulu prendre part à cette manifestation intergénérationnelle. À l’heure actuelle, les sélections régionales ne sont pas encore terminées.

Pas un concours de beauté

Si cet événement emprunte de nombreux aspects au concours Miss France, son organisatrice rappelle à l’envi que Super Mamie n’est pas un concours de beauté. Pour Fabienne Ollier, c’est avant tout : « une fête de la famille. Et peu importe l’âge, le nombre d’enfants ou de petits-enfants », comme elle l’explique à L’Est Républicain. L’objectif est de faire démentir « tout ceux qui ne veulent voir en ces mamies que des grands-mères, ou qui trouvent décalées leur jeunesse d’esprit et leur envie de garder la forme ».

Pour elle, cette mise en avant de femmes, supposées ordinaires, est l’une des raisons du succès de l’événement : « Pourquoi ça marche ? Et bien, c’est parce qu’on est arrivé justement à sortir de l’ombre des femmes formidables, qui ont toutes des parcours de vie différents. Mais, on ne les a pas sorti de l’ombre d’une façon anodine, on a demandé justement à leurs enfants et à leurs petits-enfants de se mobiliser pour en profiter pour leur dire au combien ils en sont fiers, et leur dire merci ».

Renforcer les liens intergénérationnels

Véritable célébration familiale, les enfants et les petits-enfants font partie intégrante de ce concours puisqu’ils doivent également monter sur scène. Leur témoignage est l’un des critères les plus déterminants dans le choix du jury, car ce lien intergénérationnel fait partie de la nature-même de Super Mamie. En créant ce concours, Fabienne Ollier a voulu : « valoriser la transmission et les solidarités intergénérationnelles. »

Le rôle de la famille se joue en plusieurs étapes. Tout d’abord, les enfants font une présentation de leur mère, en détaillant son parcours de vie puis en expliquant pourquoi ils en sont fiers. Ensuite, les petits-enfants viennent leur rendre un hommage surprise et doivent répondre à cette question : « Pourquoi je trouve ma mamie  »Super » ? ». Et ce n’est qu’ensuite que la candidate monte sur scène pour parler de ses engagements et montrer ses talents.

La finale de Super Mamie à Belfort

C’est cet aspect intergénérationnel qui a su convaincre de nombreuses communes de participer à l’organisation de ce concours. Pour Frieda Bacharetti, conseillère municipale déléguée en charge du projet « Bien Vieillir à Belfort », Super Mamie permet de mettre en avant « le dynamisme des personnes âgées dans la société actuelle ainsi que l’importance des valeurs familiales, de la transmission des savoirs indispensable au bon fonctionnement de la société. »

Comme elle l’explique auprès de Territoires Audacieux :  » cette élection donne du sens à la solidarité entre les générations. Elle permet de transmettre des valeurs, des savoirs, des repères et des traditions familiales. Elle contribue à créer du lien social et favorise l’échange intergénérationnel. » C’est un engagement en accord avec la commune puisque « la ville de Belfort souhaite, à travers les actions menées au titre du « Bien vieillir à Belfort », que les personnes âgées soient au cœur d’une organisation territoriale, dynamique, et qui favorise une intégration naturelle des seniors, sans discrimination ». C’est pour cette raison que Belfort a décidé de participer à l’organisation de la finale. Rendez-vous donc à Belfort le 23 juin, pour un événement festif et familial qui met à l’honneur des femmes exceptionnelles.

Vous aussi, exprimez-vous !

Please enter your comment!
Veuillez renseigner votre nom ici

10 − un =