Comment négocier une délégation de pouvoir ?

 

« Je souhaiterais l’urbanisme et pas le social mais c’est un homme en place depuis plusieurs mandatures, qui est pressenti pour. Je ne veux pas commencer à créer des tensions dans mon groupe, mais ne veux pas me laisser faire non plus. Que puis-je faire ? »

Beaucoup de femmes se retrouvent dans les commissions dites « féminines » : social, petite enfance, jeunesse, association … Pourquoi ?  Ces sujets sont des « trucs de femmes » ? Que faire si vous voulez une commission plus « masculine » ? Urbanisme, finance, voirie…

  1. Préparez-vous

La partie la mieux préparée et la mieux informée est généralement celle qui remporte une négociation. Vous ne partez pas en guerre mais certaines commissions peuvent être « acquises » par quelques-uns de vos collègues. Remettre en question ces attributions risque de faire grincer quelques dents. Alors, faites valoir votre place, votre implication, et mettez vos compétences ou votre vision en avant. Mieux vaut avoir un élu avec une vision, ne l’oubliez pas !
Rappelez-vous toutefois que dans une bonne négociation, les deux parties doivent se sentir gagnantes.

  1. Entourez vous

Parlez-en, quel.les sont les élu.es prêt.es à vous suivre ? Vous n’êtes surement pas la seule dans ce cas, alors cherchez les élu.es concerné.es, votre revendication aura plus d’importance si vous êtes plusieurs.
« Associez » vous avec des adjoints, des vice-présidents…faites un peu de lobbying en quelque sorte ! Vous n’entrez pas en conflit, vous faites juste tourner la chance en votre faveur. Vous avez toutes les qualités pour avoir cette délégations, alors, faites-le savoir !

  1. Ayez des options

Vous sentez qu’on ne va pas vous céder l’urbanisme pour X raisons, pensez à d’autres délégations qui vous pourraient vous attirer également, peut-être moins, mais qui sont déjà mieux que celle dans laquelle vous êtes actuellement. Certaines concessions sont parfois utiles voire indispensables.
Et si on vous laisse l’urbanisme mais qu’on a besoin de vous dans une autre commission qui vous « branche » moins, ne refusez pas.
Vous êtes membre d’une équipe, sachez la faire marcher dans le bon sens.

  1. Soyez amical et positif

Ne faites jamais preuve d’agressivité. Vous êtes là pour trouver un terrain d’entente et vous n’en trouverez jamais un en attaquant votre interlocuteur.
De même, désamorcez toute agressivité de sa part. L’une des meilleures façons de le faire est de rester calme et positif, vos messages seront d’autant mieux entendu et pris en compte !

Ca y est ! Vous avez désormais toutes les cartes en main pour défendre votre place au sein de la délégation qui vous intéresse, et non celle qui vous a été donnée en fonction de votre sexe !

Laissez un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

1 × 4 =