Appel à témoignages : les intercommunalités, des collectivités représentatives des citoyens ?

Loi NOTRe, loi ALUR, seuil du nombre d’habitants, changement de périmètre, transfert de compétences : 2017 est une année décisive pour les intercommunalités. Dernières assemblées locales où les contraintes paritaires ne s’exercent pas pour les exécutifs, et où les élus de la minorité communale ne siègent pas forcément, les EPCI (ou intercommunalités) incarnent en France le manque de parité et de représentativité.

Comme certainement beaucoup d’entre vous, Elueslocales.fr veut changer cela !
Nous lançons donc une grande concertation afin de connaître vos avis sur la question, et d’avoir vos témoignages et vos idées pour améliorer la représentativité au sein des EPCI.

Votre réponse compte beaucoup puisque ces témoignages serviront de base à nos propositions au nouveau gouvernement suite aux élections, les candidats à la présidentielle s’étant tous engagés à un ré-examen de la loi NOTRe par la signature de notre Manifeste.

2 COMMENTAIRES

  1. les délégués communautaires sont les maires des communes pour les petites communes donc la parité ne pourrait être respectée que si les maires des communes sont autant de femmes que d’hommes et pour les communes plus importantes ce sont un certain nombre de conseillers municipaux donc en conclusion tout dépend des suffrages

Laissez un commentaire

10 + 4 =