Le groupe égalité femmes-hommes devant les députés pour défendre la parité dans les exécutifs locaux

A l’Assemblée Nationale, s’est tenue le 3 octobre dernier une audition de Cécile Gallien, maire de Vorey et Edith Gueugneau, maire de Bourbon-Lancy et présidentes du groupe de travail « promotion des femmes dans les exécutifs locaux ». Les deux maires sont venues présenter les propositions du groupe devant les député.e.s. Lors de l’audition, les deux élues locales ont rappelé que l’objectif du groupe de l’AMF est d’affirmer la parité dans l’ensemble des collectivités, quelle que soit leur taille et l’affirment : « Il faut généraliser le scrutin sur listes paritaires [et faire] que le premier adjoint soit de sexe différent que celui du maire ».

Deuxième axe de travail : les intercommunalités. Dans ces instances, les élues ont plaidé pour une parité stricte : « Il faut que la parité s’applique aussi, le plus possible, dans les intercommunalités. Pour l’élection des exécutifs des EPCI, il n’y a actuellement aucune règle de parité. Si on ne met d’obligation dans la loi, on n’avancera pas. »
Les deux possibilités abordées par le groupe : une élection des vices-présidences exigeant l’alternance femme-homme ou bien l’élection d’une liste paritaire proposée par la présidence pour la répartition des vices-présidences.

>> Lire l’article

Vous aussi, exprimez-vous !

Please enter your comment!
Veuillez renseigner votre nom ici

2 × un =