Le patrimoine pour faire vivre les politiques d’avenir : le pari de Bourgogne-Franche-Comté

Culturel, industriel, linguistique, agricole ou encore naturel, le patrimoine fait de la région qu’il constitue un atout. Synonyme de l’héritage local, il permet aux citoyen.ne.s, aux élu.e.s et autres acteurs locaux de perpétuer des traditions qui font sens dans un périmètre déterminé. Quand l’action publique se base sur les savoirs d’hier pour miser sur demain, l’équation est souvent réussie. Telles sont les histoires que nous voulons vous présenter lors des Journées des Femmes Elues de Bourgogne-Franche-Comté, le 05 avril prochain. Présentation.

Une démarche ambitieuse pour un futur souhaité

Quand nous avons débuté notre travail éditorial pour le programme de cette première édition de la Journée des Femmes Elues de Bourgogne-Franche-Comté, nous nous sommes d’abord demandé ce qui caractérisait la région. Laurence, notre collègue en étant originaire nous a de suite parlé de la filière bois, de la gastronomie, des anciens bassins industriels, bref d’un positionnement local.

Et c’est effectivement ce qui fait sens : cette région si riche en savoirs et savoir-faire en fait des atouts considérables. Que ce soit la remise en l’état des canaux – originellement utilisés pour des flux de transports industriels – et miser sur leur attrait touristique ou la valorisation des métiers grâce à des festivals et toucher le plus grand nombre, la politique est claire : miser sur hier pour lancer demain.

Journée des Femmes Elues Bourgogne-Franche-Comté

Le patrimoine ne concerne pas uniquement la culture

Une chose est sûre et la région Bourgogne l’a compris : le patrimoine est transversal et concerne nombre de politiques. De la culture à l’industrie en passant par la gastronomie, il est abordé par les pouvoirs publics comme un axe transversal à mobiliser. Pour le porter, quelques actions politiques sont à saluer : de la valorisation numérique grâce à une application qui présente les grands monuments en quelques clics (MATRICE) à une pierre constituante d’un projet global de valorisation du territoire et modernisation du service public comme le propose le projet Action Grand Besançon, le patrimoine est une dominante de la politique en local.

Les politiques de décentralisation ne tendent pas à favoriser pas la préservation du patrimoine : lignes budgétaires considérablement réduites dans les départements depuis 2007, périmètres beaucoup plus larges des territoires qui diluent le patrimoine ou encore éloignement des acteurs locaux et nationaux, le suivi du patrimoine n’est pas une mince affaire. Pourtant, les acteurs locaux le soutiennent alors par différentes voies. Regorgeant d’idées originales et favorisant sa valorisation, la région Bourgogne-Franche-Comté a beaucoup à dévoiler, rendez-vous le 05 avril pour échanger lors de la Journée des Femmes Elues à Dijon.

Vous aussi, exprimez-vous !

Please enter your comment!
Veuillez renseigner votre nom ici

deux − 1 =