Tour de France : tout ce que vous nous avez appris

Les lundis sont les jours des « Vie d’élue » sur elueslocale.fr, mais, cette semaine, nous avons décidé de faire un peu différemment. Aujourd’hui, pas de témoignage d’élu.e.s mais un retour de nos équipes sur ce que nous avons vécu lors de ce premier tour de France.

Un tour de France pour rencontrer les élu.e.s

Elueslocales.fr fêtera en août 2017 ses 5 ans d’existence. 5 ans pendant lesquels l’organisme a grandi et s’est enrichi des rencontres menées. Après le forum Femmes & Pouvoir, après les Journées Nationales des Femmes Elues, après les formations sur toutes sortes de thématiques, après les réseaux locaux, les clubs territoires visionnaires, les clubs mixité et territoires, après tout cela, nous avons décidé de délocaliser notre activité.

Enfin, c’est David qui a fini par tous nous convaincre 😊

Et grâce à vos retours, à vos témoignages, nous avons pris la décision en janvier de nous lancer dans un tour de France. A la rencontre des territoires et de celles et ceux qui les font.

Un premier semestre chargé : Bordeaux, Nancy, Strasbourg, Grenoble, Nice, Marseille, Montpellier, Toulouse, Lille, Rouen, Brest, Nantes et Rennes.

+ de 3000 km,
+ de 150 élu.e.s
13 dîners au restaurant,
13 métropoles
7 formateurs et formatrices mobilisés
et quelques heures plus tard, nous revenons plus enthousiastes que jamais

Apprendre du local

Comme Céline aimait le dire aux élues, « nous venons pour vous proposer des formations, mais nous repartons avec des enseignements sur vos territoires ! »

Car, si nos formations se sont délocalisées lors d’une douzaine de dates, ce sont bien les « retours terrain » qui ont rythmé ce premier périple. La question du désenclavement à Nice et à Brest, l’arrivée d’une ligne supplémentaire de tram à Nice faisait écho avec la nouvelle ligne de métro à Toulouse. Le transfert de compétence portuaire qui nous a suivi à Brest, Nantes et Rennes avec des retours des élues du département et de la région. La problématique du dynamisme des centres bourgs longés par des canaux ou des fleuves ou ceux qui ne sont pratiquement pas existants du fait de la configuration de la commune, comme à La Montagne. La relation aux médias, plus présents aux côtés des élus dans le Sud Est que dans le Nord. Et nous en oublions certainement.

Nous avons également eu la chance d’accueillir la présidente de « l’Association Femmes Elues de l’Isère », Nathalie Béranger, la présidente du Conseil départemental du Finistère, Nathalie Sarrabezolles, la Maire de Nantes, Johanna Rolland et la Sénatrice d’Ille-et-Vilaine, Françoise Gatel qui nous ont livré des retours vrais et forts. Françoise Gatel nous a expliqué comment elle a tenté, pendant des années, de ne « plus être invisible en politique ». Nathalie Sarrabezolles a témoigné des remarques qu’elle entend quand elle préside le Conseil départemental, des remarques qui ne seraient pas les mêmes si un homme était à sa place.

Et puis, nous avons découvert des initiatives locales et des élu.e.s qui osent ! Comme Béatrice qui participe au Championnat National Cycliste des élus. Emmanuelle, qui construit sa commune grâce à des rendez-vous participatifs tous les 6 mois autour de groupes de travail y mêlant élus et citoyens. Christine, qui se mêle aux supporteurs de rugby pour arriver dans les lieux de décision habituellement masculins. Lydia, qui participe aux championnats de foot des quartiers des cités.

Enfin, tout cela c’est grâce aussi à nos réseaux locaux. Car, dans les territoires, au quotidien, nos référentes agissent et nous permettent de mieux vous accompagner. Alors merci à Alexandra, Christine et Sabria, Bernadette, Françoise, Nathalie, Stéphanie, Dominique. Et d’avance, bienvenues à toutes celles qui nous rejoindront dans les semaines à venir !

L’équipe Elueslocales.fr

Vous aussi, exprimez-vous !

Please enter your comment!
Veuillez renseigner votre nom ici

dix-sept − cinq =