Charte de valeur : l’outil à saisir pour les municipales 2020

Pour préparer une belle campagne, rien de mieux qu’une équipe dynamique, un projet de territoire, un programme qui a de l’ambition… et une charte de valeur ! Outil utile et parlant pour les citoyen.ne.s, cette charte est un excellent moyen de communiquer et de faire passer vos messages différemment. Présentation.

Fédérer grâce à la charte

Avant d’en expliquer les avantages et les inconvénients, présentons la charte. Ce document public et signé par tous les colistier.e.s engage vos réflexions et vos actions dans le respect des valeurs établies. Elle est un repère, comme un gage de qualité, proposé par l’équipe et permet aux citoyen.ne.s d’adhérer à des valeurs communes aux vôtres.

La charte vous permet d’engager nombre de publics autour de valeurs ciblées. Qu’il s’agisse des colisiter.e.s ou des administré.e.s, chacun à son niveau peut se retrouver dans ce document. Plus qu’une liste à la Prévert de vos actions, cet outil vous permettra de parler des projets dans leur globalité. Exit les questions sur les nids de poule ou les trottoirs et rendez-vous autour de discussions qui feront prendre de la hauteur au débat. Attention ! L’un n’empêche pas l’autre, et la passion pour les péripéties du quotidien – par exemple l’épineux débat des crottes de chien dans les parcs – ne doit pas être soustraite aux échanges.

Ce document diffuse vos principes, vos valeurs, vos engagements et vous permet de tenir un discours un peu différent. Car il est parfois difficile, dans le cadre d’une campagne municipale, de faire passer ces messages pourtant forts. Les listes sont régulièrement sans étiquette et les citoyen.ne.s veulent savoir ce qui se cache derrière cette officielle neutralité. N’hésitez pas à leur répondre : ni de droite, ni de gauche, voici nos valeurs. Vous êtes personnellement encarté.e ? Là aussi votre engagement de groupe peut être sensiblement différent, cette charte visera à créer une vision commune. La liste est affiliée à un parti ? Dans ce cas également, la charte est tout à fait cohérente et permet d’adapter une vision nationale à son territoire.

Communiquer grâce à la charte

Point non négligeable : cette charte est un excellent outil de communication. Elle est distribuable, adaptée aux médias, et surtout, elle n’est encore que peu utilisée. (Quoi que cet article pourrait changer la donne :D). C’est un outil qui n’est pas souvent intégré aux campagnes alors que les partis, eux, ce sont totalement appropriés le concept. Alors pourquoi pas vous ?

La charte peut être un moment fort autour duquel faire parler de vous. Vous pouvez présenter votre liste complète et la charte co-signée, vous pouvez faire un événement dédié à la diffusion de cette charte, vous pouvez – lors de votre programme – rattacher vos propositions aux valeurs listées et présentées. Bref, le champs des possibles est tellement large que chaque liste peut s’approprier et utiliser différemment ce document.

Son format peut aussi être diversifié : une page dédiée sur votre future site Internet, un document A4 à distribuer sur le marché, un flyer volant dans votre programme, une vidéo sur une plateforme en ligne, un article sur Facebook, bref tous les formats peuvent être adaptés ! Soyez créatif.ve.s et votre charte n’en sera que plus valorisée.

Créer la charte

Avant de l’utiliser, il s’agit – tout de même – de la créer. Il est bien facile de parler d’un concept mais le mettre en place est une autre histoire. Donnez-vous du temps ! Votre charte peut naître de différentes manières, elle sera l’incarnation de votre campagne, alors à vous de choisir :

1. Le choix de la co-création

Elle peut être co-construite en interne. Ainsi chaque signataire sera porteur de la voix du document et sera à même d’en parler avec cœur. Pour cela, n’hésitez pas à passer par un grand brainstorming définissant le nombre de valeurs à intégrer, les idées de chacun, la formulation, etc.

2. Le choix de la vision incarnée

Une autre solution possible est de faire écrire cette charte par le noyau dur de la liste. Grâce à de grandes orientations, celles et ceux qui se sont retrouvé.e.s quelques mois auparavant pour définir les sujets à aborder lors de la campagne dressent une charte à laquelle chaque colistier doit adhérer.

3. Le choix de la participation

Une autre manière de la faire est de solliciter les avis des citoyens. Par exemple, vous pouvez organiser un sondage en leur demandant les engagements (non factuels) qu’ils aimeraient voir de la part de leurs élu.e.s. N’hésitez pas à donner des exemples pour éviter de vous retrouver avec la fameuse question de la gestion des déjections canines comme engagement électoral ;).

Découvrir quelques chartes

La charte de valeurs et d’engagements est un bel outil encore trop peu utilisé par les candidat.e.s aux élections locales. Vous pouvez y parler de valeur au sein de votre territoire et engager les citoyen.ne.s dans une nouvelle réflexion. Ce document aux multiples facettes vous permet aussi de vous différencier des listes adverses. Comme on dit chez nous : y’a plus qu’à !

Vous aussi, exprimez-vous !

Please enter your comment!
Veuillez renseigner votre nom ici

8 + 6 =