3 questions à Dominique Aguilar, référente de l’Yonne (89)

Les réseaux des élues locales sont actifs sur le territoire. Des femmes politiques s’engagent à nos côtés pour se rencontrer, provoquer le débat et parler actions territoriales pendant l’année. La semaine dernière, nous vous présentions Sophie Potin-Piot, référente en Seine-et-Marne. Aujourd’hui, place à Dominique Aguilar, Maire de Tonnerre (89) qui anime le réseau de l’Yonne.

Quels sont les enjeux pour une femme engagée ?

Dominique Aguilar : Il nous faut plus de visibilité ! Les femmes élues n’ont que trop rarement accès à la parole en politique, pourtant, il faut que nous soyons visibles pour présenter nos actions mais aussi pour faire face à des propos encore trop souvent sexistes.

Quand on est une femme politique, certains hommes se permettent de faire des commentaires sur notre façon de nous habiller, sur notre façon d’être et nous ne devrions pas entendre ce type de propos ! Nous nous devons de faire tomber les tabous et les préjugés sexistes qui existent. Plus nous serons visibles, moins ces propos subsisteront.

Retrouvez Dominique lors de la Journée des Femmes Elues de Bourgogne-Franche-Comté le 05 avril prochain !

Journée des Femmes Elues Bourgogne-Franche-Comté

Une personne engagée qui vous inspire…

Dominique Aguilar : Simone Veil reste la première personne à laquelle je pense quand je parle d’élu.e.s inspirant.e.s. Pour moi, elle est la personnalité qui incarne le mieux la défense des femmes en France.

Mais quand je regarde nos actions locales, j’observe beaucoup de femmes engagées qui m’inspirent : Françoise Gatel, Cécile Gallien… Ces élues retiennent mon attention car elles sont sur le terrain, elles sont dans le mouvement, leurs actions portent leurs fruits. Ce sont des engagements tels que je les apprécie. Leur dynamique est intéressante et ce n’est pas la polémique qui les motive.

Je me retrouve beaucoup plus dans une approche pragmatique de l’engagement politique et c’est cela que je veux souligner dans leurs actions.

Un réseau d’élues, oui, mais pourquoi ? 

Dominique Aguilar : Pour échanger, sortir du cadre local, confronter nos expériences, partager nos visions, débattre sur les axes politiques qui conduisent le changement…

Être dans un réseau de femmes élues – et l’animer pour ma part – c’est aussi avoir un lien à la fois de confiance et neutre qui nous permet d’être dans l’action.

Les réseaux sont importants dans le quotidien des élus. Ils nous permettent de lire nos territoires avec les regards de nos collègues. C’est très enrichissant et surtout, cela nous fait sortir de la solitude que nous pouvons ressentir au sein de nos territoires.

Retrouvez Dominique lors de la Journée des Femmes Elues de Bourgogne-Franche-Comté le 05 avril prochain !

Vous aussi, exprimez-vous !

Please enter your comment!
Veuillez renseigner votre nom ici

un × 2 =