3 questions à Pascale Mitonneau co-référente de Maine-et-Loire (49)

Le tour de France continue ! Après l’Ile-de-France, la Bourgogne-Franche-Comté, l’Occitanie, rendez-vous dans les Pays de la Loire avec Pascale Mitonneau, co-référente de Maine-et-Loire. Pour échanger de vive voix avec Pascale, rendez-vous à la Journée des Femmes Elues du Grand-Ouest, le 26 avril prochain.

QUELS SONT LES ENJEUX POUR UNE FEMME ENGAGÉE ?

Pascale Mitonneau : je pense qu’il y a deux grands enjeux. Pour moi, le premier c’est rester soi-même. A mon sens, il faut savoir être accessible et disponible auprès de ses administrés. Le second, c’est savoir assumer. Assumer ses engagements : ils nous obligent à concilier vie personnelle, vie publique… et en être fière ! Notre impact sur le territoire est fort et nous nous devons de l’incarner avec force.

UNE PERSONNE ENGAGÉE QUI VOUS INSPIRE…

J’ai eu déjà plusieurs engagements associatifs, et depuis quelques années des engagements politiques. Mon modèle d’engagement politique est basé sur le respect de la confiance qui nous est confiée lorsque nous avons été élus. Il faut être digne de cette confiance.

Un réseau d’élues, oui, mais pourquoi ? 

Issue d’une famille nombreuse, j’ai toujours été convaincue des vertus de l’échange et du partage.

Un réseau d’élues permet de créer du lien à travers notamment le partage d’expérience, l’écoute et le soutien que l’on peut s’apporter entre nous. Il permet de relancer une motivation qui, parfois, s’effrite selon les situations vécues. Par ailleurs, l’isolement que certaines d’entre nous peuvent connaître est très présent, là aussi, le réseau vient en soutien et nous pouvons nous entraider.

Il permet tout simplement d’apprendre à se connaître au-delà des clivages politiques.

Journée des Femmes Elues Grand-Ouest

Vous aussi, exprimez-vous !

Please enter your comment!
Veuillez renseigner votre nom ici

un + dix =