L’été c’est l’occasion de couper avec son activité professionnelle, son mandat, prendre du temps pour soi… mais aussi pour faire le point. Petit rappel des vérités à ne jamais perdre de vue.

Vous êtes légitime

Parfois, les grandes vérités ont du bon et il est important de s’en rappeler. Oui personne n’est irremplaçable, oui, on est venu.e vous chercher – pour celles dont c’est le cas – oui, parfois vous manquez peut-être d’informations ou de connaissances. Mais si vous êtes élue c’est que les citoyens ont trouvé que cette idée n’était pas inimaginable.

Oui, ils ont voté pour une liste – enfin, pour beaucoup – et vous en êtes. Non seulement vous avez accepté de rejoindre la liste, ou vous vous êtes proposée mais en plus vous êtes élue.
Et être élue c’est : ne pas être en fin de groupe : avoir été éligible ; qu’on a cru en vous ; que vous avez une vraie valeur ajoutée pour cette équipe.

Alors, au placard avec les doudounes hivernales les pensées d’imposture. Si vous doutez et vous vous reprochez de ne pas être parfaite, c’est normal, personne ne sera celui ou celle qu’il faut. La politique est une affaire de valeurs et de convictions, qu’on me jette la pierre si quelqu’un est capable de trouver l’élu.e qui met tout le monde d’accord, à 100%… même les papes ont souvent du mal !

Vous êtes celle qui fallait pour le mandat

Sinon, votre candidature, directe ou indirecte, aurait été refusée. Avez-vous déjà vu quelqu’un se forcer et mettre en péril une place de maire ou de président.e pour faire plaisir à quelqu’un d’incompétent et dont il.elle n’avait pas besoin ? Non ? Nous non plus ;)

Compétence, notoriété, savoir-faire, qu’importe, vous êtes celle qu’il fallait pour être en cohérence dans un projet global. Bingo ! C’est vous ! Une équipe départementale, communale ou régionale votre élection est la représentation de la valeur que vous avez. Il faut souvent se le rappeler mais ces places ne sont pas si répandues et sont en lien avec un univers particulier, vous le vivez et en êtes participante, ce n’est pas pour rien. Vous êtes celle qu’il fallait.

Votre valeur ne s’arrête pas à votre mandat : elle est vous dans votre globalité. Avec vos expériences, votre construction de vie, vos choix, et vous êtes une personne qui apporte beaucoup au groupe d’élu.e.s que vous avez rejoint. Une vraie valeur ajoutée est en vous, vue par les autres et peut-être invisible à vos yeux, n’hésitez pas à leur demander si vous vous posez encore la question « pourquoi moi ? », les réponses vous feront prendre conscience de tout cela.

Vous avez fait ce qu’il fallait

Les loupés, il y en a beaucoup dans un mandat. Dans une campagne aussi. Les contraintes vous ont certainement amenée à faire des choix qui n’ont pas eu l’effet escompté. Et bien sachez-le, ça arrive.

Le droit à l’erreur est une constante du mandat, une vérité trop souvent oubliée et pourtant si importante. L’élu.e qui – là aussi – ne se trompe jamais, fait toujours comme il est attendu n’existe pas. L’environnement, les contraintes, les besoins, l’information, tout n’est pas toujours défini comme il le faut, là où il le faut et quand il le faut. Toutes les décisions et les dossiers ne reposent pas que sur vous, alors parfois vous échouez. Mais vous apprenez à faire différemment, vous vous adaptez ou alors votre interlocuteur s’adapte.

Vous pouvez vous en vouloir ou vous flageller – vous pouvez aussi vous laisser flageller par ceux et celles qui ne sont pas satisfaits – mais ça ne changera pas. Vous êtes certainement bien assez impliquée dans votre mandat pour ne pas laisser les besoins traîner sans vous en préoccuper. Alors ne vous en voulez pas trop pour ce dossier en retard, pour ce projet qui ne s’est pas déroulé exactement comme vous l’attendiez ou cette présentation pour laquelle il manquait quelques données et réfléchissez à comment rattraper le coup… et surtout remémorez-vous vos réussites pour vous en inspirer ;)

Les conseils Elueslocales pour l’été

Munissez-vous d’un petit carnet et notez-y toutes vos réussites, vos objectifs et ce qui vous a fait plaisir dans votre mandat depuis votre première élection. Relisez-le souvent : en fin ou début de semaine, au moindre coup de mou et rappelez-vous que votre valeur n’est estimable que par vous et ceux à qui vous en laissez l’opportunité – et ne la laissez pas à trop de gens ;).

Vous aussi, exprimez-vous !

Please enter your comment!
Veuillez renseigner votre nom ici

15 + 6 =