#EntenduALaMairie : une enquête nationale pour dénoncer le sexisme et le harcèlement dans les collectivités

Lors de chaque rencontre, chaque événement, chaque formation, des élu.e.s nous interpellent pour nous faire part de récits relatant des faits sexistes, de harcèlement voire des agressions sexuelles au sein même de nos institutions. Des situations inacceptables et trop longtemps restées à couvert.

Ainsi, lorsque le collectif #NousToutes nous contacte pour mener de concert une enquête nationale et anonyme, afin de mesurer l’ampleur de ces pratiques chez les élu.e.s locaux.ales, c’est avec conviction que nous acceptons !

Le 7 février dernier, au lendemain d’une agression verbale sexiste d’une élues du réseau Elueslocales.fr en plein conseil municipal, nous écrivions notre révolte et notre intention de ne jamais rien laisser passer. Aujourd’hui nous nous associons à #NousToutes pour faire entendre la voix de celles et de ceux qui sont victimes ou témoins d’actes sexistes.

Cette enquête « Entendu à la mairie » est ouverte à l’ensemble des élu.e.s engagé.e.s dans un mandat à l’échelle d’une ville, d’une intercommunalité, d’un département ou d’une région.

« Je ne parle pas aux salopes » « Je t’ai réservé une chambre » « Ma mignonne »

Il est encore trop fréquent d’assister à des actes sexistes et de rencontrer des femmes élues victimes de ces pratiques. Malgré le relais dans les médias, ces actes sont encore bien trop banalisés. Notre enquête a pour objectif d’identifier si le sexisme et le harcèlement sexuel sont des faits ponctuels et concentrés ou bien, s’ils sont massifs et très répandus dans le politique locale.

Les récentes affaires Baupin, Tronc, le #MeToo ont fait la lumière sur de nombreux actes. Les femmes s’autorisent à parler, un peu plus qu’avant, et témoignent désormais des violences sexistes et sexuelles.

Nous voulons, par cette enquête, mettre la lumière sur les faits. Ce sera une étape de plus pour bousculer les responsables de partis politiques et les exécutifs. Il est important de leur rappeler la responsabilité qu’ils ont face à la protection des élu.e.s.

Prenez part à cette voix et répondez à l’enquête en cliquant ici

Victime ou témoin, vous pouvez faire entendre votre témoignage, de manière anonyme en répondant à cette enquête.

Vous aussi, exprimez-vous !

Please enter your comment!
Veuillez renseigner votre nom ici

17 − quatorze =