Les élues de France se mobilisent contre les violences faites aux femmes, rejoignez-nous !

Nous, élues locales de toute la France, marcherons avec #NousToutes le 24 novembre

À la veille de la Journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes, nous, élues de la République, marcherons le 24 novembre pour dire stop aux violences sexistes et sexuelles aux côtés du mouvement citoyen #NousToutes ;

Nous, élues locales de la République, refusons que chaque année 84.000 femmes soient victimes de viols, tentatives de viol et agressions sexuelles, que 230.000 femmes soient victimes de violences conjugales, que 16% de la population ait été victime de violences sexuelles pendant son enfance et que des milliers de femmes soient harcelées sexuellement dans les transports en commun, au travail, dans les espaces publics ;

Nous refusons que des femmes parce qu’elles sont femmes soient particulièrement touchées par ces violences durant leur vie en raison de leur couleur de peau, leur situation sociale, leur handicap, leur origine ou leur orientation sexuelle ;

Chaque fois qu’une femme est assassinée, violée, harcelée, c’est la République qui est entravée.

Nous, élues locales, nous représentons la République mais sommes avant tout toutes ces femmes, ces sœurs, ces mères, ces filles, ces cousines, ces amies.

Nous, élues de la République, nous rencontrons chaque jour ces concitoyennes.

Nous n’acceptons pas et n’accepterons jamais d’être témoins de ces violences sans pouvoir agir.

Nous exigeons de la République qu’elle protège, que ses principes de liberté et d’égalité soient une réalité pour la moitié de la population.

Le combat contre les violences sexistes et sexuelles est un combat collectif : nous appelons tou.te.s les élu.e.s de la République à le porter haut et fort,

Nous, élues locales, membres du 1er réseau national des femmes élues, rejoindrons le cortège à la suite de nos Journées Nationales des Femmes Elues et marcherons dans les rues de France le 24 novembre pour dire STOP aux violences sexistes et sexuelles #NousToutes.

Les élues d’Elueslocales.fr, 1er réseau national des femmes élues


Pour signer la tribune, merci de laisser en commentaire votre prénom, votre nom, votre mandat, votre collectivité et votre parti si vous le souhaitez.

Pour en savoir plus sur l’initiative #NousToutes et la grande mobilisation citoyenne du 24 novembre rendez-vous sur leur site : http://noustoutes.org/ 


Les signataires : Madeline Da Silva, Maire-Adjointe aux Lillas (93) et membre de la coordination nationale de #NousToutes, Emmanuelle Torre, Maire Adjointe, Pompaire (79), Céline Goeury, conseillère municipale déléguée, Latresne (33), Bernadette Guery, conseillère municipale déléguée, Blagnac (31), Nathalie Elimas, députée de la 6ème circonscription du Val d’Oise (95), Nadia Pellefigue, vice-présidente en charge du Développement économique, de la recherche, de l’innovation et de l’enseignement supérieur (31), Stéphanie Hallien, adjointe, Savenay (44), Caroline Antonio, 1ère adjointe, Giroussens (81), Cécile Muschotti, députée du Var (83), Françoise Bey, adjointe au Maire de Strasbourg (67), Frédérique Schulthess, Vice-Présidente du Département de la Marne (51), Edith Wambecq, Adjointe Toufflers (59), Jeanne Docteur, conseillère départementale, Val d’Oise (95), Christèle REBET, conseillère municipale, Passy (74), Christine Burki, conseillère municipale Lucinges (74), Agathe Le Bescond, conseillère déléguée à la communication L’Étang la ville (78), Françoise BALLET-BLU, Députée suppléante (86), Valérie Perrin, Maire Adjointe La petite Raon (88), Muriel RIOU, conseillère municipale Champ sur Drac (38), Sophie ROMERA, conseillère municipale déléguée, Fontaine (38), Nicole Thoreau, adjointe municipale à Périgny et conseillère communautaire à la CDA La Rochelle (17), Catherine AZE, Adjointe au Maire Butry-sur-Oise (95), Isabelle Soulard, conseillère départementale de la Vienne (86), Anouk Paolozzi Dabo, adjointe au Maire de Guérande (44), Monique CHEVET, Adjointe au Maire, LE GUA (17), Sandrine SZYMANSKI, Conseillère Municipal, Martel (46), Marie-Claire Luciani, Adjointe à la culture, Figeac (46), Claudine CARACO, Adjointe au maire, FEYZIN (69), Françoise Laborde, Sénatrice de la Haute-Garonne (31), Magaly Proust, Conseillère communautaire Parthenay-Gâtine (79), Eliane LAVERGNE, maire de Latronquiere (46), Murielle Pillet, Adjointe au Maire, Les Adrets de l’Estérel (83), Emmanuelle RASSENEUR, Maire de Gourlizon et Conseillère régionale de Bretagne (29), Angélique MOGUET DE GIOVANI, Conseillère Municipale à Ambilly et Suppléante Départementale (74), Laurence le Duvehat, Maire de Saint Pierre Quiberon et vice Présidente en charge de la politique de l’ habitat de l’intercommunalité Auray Quiberon Terre Atlantique (56), Patricia Locame, adjointe à Saint-Paul, La Réunion, Sylvie Claracq, adjointe à Biarritz (64), Fabienne Couapel-Sauret, conseillère régionale ,La Réunion, Stéphanie Cotrel, conseillère municipale à l’Europe à Rezé (44), Emmanuelle Rivier, maire adjointe du 20e arrondissement de Paris, en charge de l’Egalité Femme Homme, de l’Accès au droit et de la Vie associative, Nathalie Laville, Maire-Adjointe, Paris 13e (75), Elodie Martinez, 3ème adjointe à Remoulins (30) et suppléante du député du Gard, Caroline Amiot, Conseillère municipale QUIMPER (29), Lilith Payen, Conseillère Municipale (des jeunes), Bormes les Mimosas (83), Laurence Harribey, Sénatrice de la Gironde (33), Nathalie Elimas, députée de la 6ème circonscription du Val d’Oise, Annie Di Cicco, conseillère municipale Saint-Priest-en-Jarez (42), Sandie Vesvre, adjointe au maire, Les Lilas (93), Geneviève Briennon, Adjointe au Maire de Pouilly sous Charlieu (42), Caroline Adomo,Maire-Adjointe, Conseillère territoriale, Pdte du groupe des élus PS, Champigny sur Marne (94), Joëlle Cottenye, Vice-présidente du Conseil départemental du Nord et Maire-adjointe à Hem (59), Jeannette DRISS, Maire-Adjointe de Carcassonne, en délégation des Ressources Humaines, Marie Lespert Chabrier, Maire de Forges les bains, Essonne, Laure Guyonneau-Tachoires, conseillère municipale de Ramonville (31), La France Insoumise, Line FAURE, Conseillère municipale SURY LE COMTAL (42), Bozena WOJCIECHOWSKI, Maire-Adjointe chargée de la lutte contre toutes les discriminations d’Ivry-sur-Seine (94), Bernadette Lample, Maire de Camburat (46), Elisabeth Stibbe, conseillère de Paris 13ème (75),

50 COMMENTAIRES

  1. WOJCIECHOWSKI Bozena, Maire Adjointe d’Ivry-sur-Seine (94) chargée de la lutte contre toutes les discriminations

  2. Laure Guyonneau-Tachoires, conseillère municipale de Ramonville (31), La France Insoumise

  3. Selon l’association « Femmes pour le dire, Femmes pour agir », 4 femmes en situation de handicap sur 5 dit subir des violences.

    Les femmes en situation de handicap subissent des discriminations et violences multiples, pourtant, c’est un sujet peu évoqué dans les manifestations.

    Ces manifestations se doivent d’être plus inclusives

  4. Jeannette DRISS, Maire-Adjointe de Carcassonne, en délégation des Ressources Humaines.
    L’Humain reste au coeur de nos missions en tant qu’élue et ce quel que soit notre mandat. Il doit le rester aussi dans notre quotidien de citoyenne et exige une éducation en ce sens dès le plus jeune âge. L’école et le milieu familial sont donc des acteurs prépondérants pour atteindre ce but.
    Respect envers les femmes , et envers tous en réalité, en toutes circonstances. Dialogues plutôt qu’affrontements.
    Toutefois ne pas oublier d’ associer à la prévention, indispensable pour éviter ces actes de violence, un panel de sanctions et de réparations réellement dissuasif.
    Violences physiques ou morales : la Femme ne doit pas être l’exutoire du mal- vivre de … « l’autre « .
    Des actes pas que des mots .

  5. Déterminée à faire cesser ces violences faites contre les femmes et les filles.
    Caroline Adomo
    Maire-Adjointe
    Conseillère territoriale
    Pdte du groupe des élus PS
    Champigny sur Marne (Val de Marne)

  6. Solidaire et totalement d’accord.
    Luttons pour faire respecter le droit des femmes au respect et pour éduquer les plus jeunes au respect. Formatrice auprès des jeunes en CFA, c’est un sujet que j’aborde dès que je peux pour semer des petites graines dans le cerveau des jeunes qui ont beaucoup d’à priori.
    Elodie Martinez. 3ème adjointe à Remoulins (Gard) et suppléante du député de la 3ème circo du Gard.

  7. Emmanuelle Rivier, maire adjointe du 20e arrondissement de Paris, en charge de l’Egalité Femme Homme, de l’Accès au droit et de la Vie associative

  8. Pour arrêter, d’annoncer des chiffres et permettre d’agir pour que ces violences cessent.
    Stéphanie Cotrel
    Conseillère municipale à l’Europe ville de Rezé

  9. Fabienne Couapel-Sauret conseillère régionale La Réunion. Les violences, le sexisme, le harcèlement sont des fléaux pour nos sociétés. Nous avons changé de monde, il est temps de changer de comportement. Les politiques publiques de lutte contre les violences doivent aussi être plus efficaces

  10. ET dire que nous en sommes toujours là!…Ne jamais rien lâcher!
    Maire de Saint PIerre Quiberon (56) et vice Présidente en charge de la politique de l’ habitat de l’intercommunalité Auray Quiberon Terre Atlantique

  11. Catherine AZE, Adjointe au Maire Butry-sur-Oise. Chaque femme violentée est aussi une mère, une sœur. STOP aux violences faites aux femmes !

  12. En tant que membre du collectif, je serai dans le cortège de NousToutes 38, à Grenoble !

  13. Stop à la violence quelle qu’elle soit ,
    envers les plus faibles
    Edith Wambecq Adjointe Toufflers NORD

  14. Frédérique Schulthess
    Vice-Presidente du Département de la Marne
    Ces violences ne sont plus admissibles qu’elles qu’elles soient, quotidiennes, au domicile, au travail, psychologiques, verbales ou physiques!! STOP!

Vous aussi, exprimez-vous !

Please enter your comment!
Veuillez renseigner votre nom ici

1 × trois =