15 milliards de plus pour le Plan France très haut débit

La Cour des comptes a publié un rapport le 31 janvier à propos du Plan France très haut débit créé en 2013. L’objectif de projet est de raccorder près de 35 millions de points (logements, entreprises…) professionnels au très haut débit, 80 % des raccordements passeraient en fibre optique, et ce d’ici 2022. La Cour des comptes publie son rapport indiquant que l’objectif et le budget ne seront pas tenus puisque les budgets estimés à 20 milliards devront certainement être surélevés de 15 milliards d’euros. Les collectivités seront impliquées par ces coûts car le déploiement « repose notamment sur leur initiative et leur financement ».

La Cour de cassation alerte l’Etat de la situation : « L’absence de cofinancement privé pour la construction des réseaux d’initiative publique (seulement 1 milliard d’euros des 12 milliards d’investissements engagés, pour 3 milliards attendus) nécessite un concours des collectivités territoriales d’environ 6,5 milliards d’euros jusqu’en 2022, très supérieur aux prévisions » et propose 11 recommandations pour cette mise en place.

>> Lire l’article dédié

Vous aussi, exprimez-vous !

Please enter your comment!
Veuillez renseigner votre nom ici

quatre × trois =