Décentralisation : l’AMF réclame de nouvelles mesures de l’Etat

Pour l’association des maires de France, « la décentralisation – pour laquelle des générations d’élus se sont battues, de tous bords politiques – est réellement en danger ». Les maires et les présidents d’intercommunalité « ont le sentiment d’être sacrifiés, les efforts consentis ne sont pas reconnus, le dénigrement des élus a remplacé la légitime considération dont ils devraient bénéficier« .

L’AMF appelle donc à un contrat de mandature afin de permettre une véritable « relance de la décentralisation, qui ouvre de nouveaux espaces de liberté et de responsabilité, et permette enfin de construire avec l’État la relation de confiance nécessaire pour réussir la France« .

L’AMF prévient que si elle n’est pas entendue ou et qu’elle n’obtient pas de réponses satisfaisantes, sa participation à la Conférence nationale des territoires, qui doit se tenir dans trois semaines à Charleville-Mézières, sera remise en cause. L’association « mettra en œuvre tous les moyens de droit dont elle dispose, notamment devant le Conseil constitutionnel et mobilisera les élus et la population pour la défense de la décentralisation et des services publics locaux ».

Lire l’article

Vous aussi, exprimez-vous !

Please enter your comment!
Veuillez renseigner votre nom ici

cinq × 4 =