Parité dans les entreprises : le bilan positif

40 % de femmes dans les instances de gouvernance, c’est ce que la loi Copé-Zimmermann impose depuis le 1er janvier. Grâce à l’indice « Zimmermann » – baromètre d’évaluation de la mixité dans la gouvernance des grandes entreprises françaises – les premiers résultats sont connus. Les entreprises concernées respectent la loi avec 40.1% des femmes dans les instances de gouvernance, soit une progression de 34.1 point en 11 ans.
Mention spéciales aux bonnes élèves du classement : Engie et L’Oréal avec 66 % de femmes dans leur comité de gouvernance d’entreprise.

>> Voir les autres résultats

Vous aussi, exprimez-vous !

Please enter your comment!
Veuillez renseigner votre nom ici

3 × 1 =