Être sur Facebook et Twitter en profil public : indispensable ?

facebook-flat-vector-logo

En tant qu’élue, vous pouvez vous poser la question de l’importance d’être présente sur Facebook et Twitter, mais tenir des profils privés sur ces deux outils – comme nous voyons des élues le faire – peut ne pas suffire.

 

En effet ce sont des médias sur lesquels les citoyens twitterlogo_1xdoivent consulter vos profils et surtout accéder à vos positions et prise de parole sur des sujets qui vous tiennent à cœur.
Vous risquez sinon de renvoyer une image d’élue « peu transparente », ou tout du moins ayant des choses à cacher. D’autre part ce sont d’excellents moyens de communication.

À l’heure de la représentation politique et des réseaux sociaux, le fait d’incarner votre mandat d’élue à travers votre profil en ligne et vos activités, est fondamental.


> Avez-vous le temps ?

Comme pour le blog, pour savoir si vous devez ouvrir un profil Twitter ou Facebook, posez-vous la question du temps, regardez des personnalités ou élus locaux qui vous inspirent et voyez comment ils font :

     • Quelle est la fréquence des posts ?
     • Parlez-en avec eux : combien de temps passent-ils pour publier du contenu ?
     • Sont-ils soutenus ? Ont-ils un « staff » qui poste pour eux ?

Aujourd’hui, avec un smartphone et les applications adéquates, publier ne vous prend que quelques minutes !

> Comment démarrer ?

Nous vous conseillons, dans un premier temps, d’investir Twitter, car vous pourrez faire passer vos messages à un plus grand nombre de personnes. L’utilisation des hashtag vous permettra de classer vos messages et le caractère réduit des tweets vous permettra de diffuser une information claire et concise.
Sur twitter, vous pouvez aussi retweeter (publier sur votre compte une information diffusée par une autre personne), apostropher un collègue ou un adversaire, diffuser des photos, des vidéos, bref, les champs d’action sont larges !

Une fois à l’aise sur twitter, lancez-vous sur facebook qui laisse plus de liberté sur les publications : les messages délivrés peuvent-être plus longs, agrémentés de petits symboles, etc. Attention à ne pas donner trop d’information au sein d’un post et brouiller le message.

> Quel que soit le média n’ayez pas peur des commentaires.

S’ils sont insultants, agressifs ou autre, n’hésitez pas à prévenir que vous vous laissez la liberté de supprimer les messages inadéquats. Pour les autres, vous pouvez répondre.

Vous tomberez forcément sur des citoyens mécontents qui vous en font pas, ouvrir le dialogue avec eux vous réservera très certainement de bonnes surprises et vous permettra un feed back sur certaines de vos actions.

Si vous ne vous sentez pas assez armée, de nombreuses formations existent, n’hésitez pas à en suivre une !

A vos claviers ! :) 

 

 

Vous aussi, exprimez-vous !

Please enter your comment!
Veuillez renseigner votre nom ici

dix-sept + quinze =