Comment rétablir l’unité de mon groupe comme au début de notre élection ?

Rien de tel que l’adversité pour (re)souder un groupe !

Les membres de l’équipe de votre conseil municipal, unis comme les doigts d’une main avant les élections, se délitent et des groupes se forment. C’est une guerre de tranchée qui commence, avec plusieurs courants qui défendent des points de vue opposés, jusqu’à en oublier que vous avez un groupe d’opposition.

Cette situation-là vous paraît familière ?

C’est normal ! Et même plutôt sain. La divergence des opinions est la base d’un système démocratique en bonne santé ! Le tout est bien-sûr de rester uni quand les circonstances le nécessitent : faire voter une délibération importante, définir les arbitrages budgétaires de l’année, etc.

Pour cela, nous vous conseillons de répéter, répéter, et encore répéter votre message : « Vous pouvez ne pas être d’accord avec la majorité, mais n’en n’oubliez pas qui sont finalement vos vrais »ennemis » ou plutôt vos opposants ! » Recentrez tout le monde sur cette idée et les véritables enjeux, et pour cela, la répétition sera clé.
Ne montrez pas les désaccords au sein du groupe en public, notamment lors des conseils municipaux, vos adversaires pourraient s’en servir contre vous.

Si vous sentez que les divergences prennent de plus en plus d’ampleur identifiez ces différents points :

> Les divergences sont-elles liées à un point de vue politique, une vision ou une décision liée au territoire ? Ou est-ce une affaire d’humain ?

> Quels sont les membres qui s’opposent au sein du même groupe ? Sont-ils un noyau dur ou est-ce deux caractères qui ne s’entendent ou ne se comprennent pas ?

> Les controverses sont-elles liées à une commission ou se sont-elles étalées à l’ensemble du groupe ?

> Les personnes qui ont l’air d’amener le ou les problèmes ne sont-elles pas en train de donner un cri d’alarme ?

Ramenez le bien commun et votre territoire au centre du débat, convoquez les membres de votre groupe en conseil privé afin d’échanger ou recevez-les en groupes restreints. L’important est de dire les choses pour avoir des bases saines. Il ne s’agit pas de mener une guerre de pouvoir au détriment de votre commune.
Il faut avoir conscience que ces moments sont réguliers et qu’un conseil municipal, conduit pas des femmes et des hommes reste aussi fragile que les membres qui le constituent. Nous ne sommes pas des robots sans émotions ! ;)

Restez vigilante et attentive à l’environnement, un souci cache peut-être une période difficile pour un membre du groupe et que vous soyez cheffe de fil ou conseillère, une oreille attentive donne toujours du baume au cœur.

Enfin, vous pouvez également être à l’initiative de moments de cohésion particuliers. Être élu.e.s nécessite une grande vigilance, une représentation à tous les instants et une énergie qui peut fatiguer, c’est dans ces moments de fatigue que le groupe peut se diviser, n’hésitez à recréer de la cohésion !
Par exemple, proposer un « anniversaire de l’élection », ou plus simplement un « anniversaire du conseil municipal », chez vous ou chez l’un.e d’entre vous, pour vous remettre dans l’état d’esprit que vous aviez au moment de l’élection.

Les moments festifs permettent au membre du conseil de se retrouver et de recréer la complicité du début !

L’unité est la clé de beaux projets, ne la perdez pas de vue et allez-y, foncez ! ;)

Vous aussi, exprimez-vous !

Please enter your comment!
Veuillez renseigner votre nom ici

cinq × 1 =