Démocratie participative et commune, comment la mettre en place ?

 

La démocratie participative permet d’augmenter l’implication des citoyens dans la vie politique de votre commune et d’accroître également leur rôle dans les prises de décisions.


Quels sont les intérêts de la démocratie participative ?

1       Des projets qui ressemblent à la population

2       L’occasion de récolter de nouveaux avis

3       Une ouverture aux citoyens

Mais alors, comment faire ? 

–           Chaque chose en son temps : Tentez des projets plus petits tels que des co-constructions d’animations, puis des projets plus structurants : agenda 21 ou des consultations citoyennes sur des projets phares ; et enfin co-conceptions de grands projets : l’intégration de commissions citoyennes pour des projets d’urbanismes ou d’aménagements du territoire.

–           Recrutez les citoyens via : des appels à la participation sur le site internet, le bulletin municipal, les informations aux commerçants et aux associations.
Mais il y a un risque d’avoir toujours la présence des mêmes citoyens. Sinon vous pouvez également tirer au sort, mais dans ce cas le risque est que des citoyens ne soient pas d’accord – à vous de les convaincre !

–           Intégrez des acteurs économiques et bénévoles de la vie locale (artisans, grandes entreprises, associations…)

–           Faites des réunions en soirée ou le samedi matin en ayant un modérateur extérieur pour les réunions prévues et un-e élu-e dédié-e.
Demandez au Maire de venir à chaque échange, dire un mot, prendre la température, se montrer et demander à tous les élus-es de venir à un moment ou à un autre pour que ce groupe connaisse le conseil.

–           Organisez des « permanences hors les murs » : Allez à la rencontre des citoyen-ne-s sur leurs lieux de vie : médiathèque, poste, marchés… et sortez la mairie de ses habitudes classiques pour réinventer le lien entre élu-e-s et citoyen-ne-s.
La permanence hors les murs peut se faire via une table ou un stand, où sont présent-e-s quelques élu- e-s.

–           Faites découvrir la vie d’élu-e-s aux jeunes grâce aux réseaux sociaux : Une digitalisation plus intense des mairies. Certaines communes ont un compte facebook, d’autres ont un compte Twitter, mais les nouveaux réseaux sociaux, à la fois instantanés et dynamiques, sont souvent délaissés.
Pourtant, snapchat, Vine, Instagram ou même Pinterest permettent de toucher une communauté jeune et connectée. Les élu-e-s peuvent créer du lien, virtuel dans un premier temps, avec de nouveaux jeunes arrivants ou des citoyen-ne-s en devenir.

–           Mettez en place des enquêtes auprès des citoyens : Créez des « enquêtes de satisfaction » publiques. Les élu-e-s peuvent conduire à mi-mandat une enquête thématique auprès des citoyen-ne-s pour prendre leur avis sur les projets en cours, le fonctionnement de la municipalité, la gestion de la ville, de la voirie…
Pour les élu-e-s les plus transparents, cette enquête peut conclure chaque année du mandat et prendre différentes formes : consultation publique sur le marché, bulletin de satisfaction dans le journal municipal à compléter et remettre, réunion publique, etc.

Désormais, la démocratie participative n’a plus aucun secret pour vous ! 

1 COMMENTAIRE

  1. La démocratie participative est devenue un enjeu majeur des sociétés actuelles, notamment en raison de la baisse de participation à la vie politique. La démocratie participative est l’initiative qui permet de réintégrer les citoyens dans les décisions et d’amener de nouvelles idées, de nouveaux projets. Votre article explique bien qu’il faut procéder étape par étape en commençant par de petits projets et ensuite envisager des projets structurants pour le territoire. Il me semble important de souligner que les collectivités doivent accélérer leur digitalisation si elles veulent réussir à toucher des populations diverses. Il pourrait s’agir de mettre en place une plateforme collaborative, disponible sur smartphone, et qui permettrait de créer du lien entre citoyens et élus en simplifiant leur interaction. Un bon exemple est celui de la ville de Cannes qui a mis en place une plateforme de démocratie participative qui leur permet d’améliorer la gestion du patrimoine. Si cela vous intéresse, voici le produit à laquelle ils ont eu recours: https://smart-origin.com/citizens

Vous aussi, exprimez-vous !

Please enter your comment!
Veuillez renseigner votre nom ici

quatorze + quinze =