Cérémonie des vœux : 3 idées pour marquer les esprits

Mis à jour – janvier 2018

Exercice traditionnel du mois de janvier, les vœux du Maire – ou du.de la Président.e – rythment les agenda des élu.e.s. Vous devez prononcer un discours devant vos citoyens, les membres des associations, les commerçants ? 3 conseils pour un discours différent.

Construire son discours autour de 3 grandes idées

Pour garantir un discours dynamique et percutant, argumentez autour de 3 grandes idées. Au-delà, les spectateurs ont plus de mal à suivre. Un discours percutant doit être clair !
A vous de choisir vos trois idées principales en fonction de l’actualité de votre territoire. Cependant, les grands classiques reviennent régulièrement lors des vœux, ils s’articulent autour des points clés du mandat en cours. Par exemple :

  • Budget : les orientations et les investissements pour l’année à venir. Les sujets d’actualité ne manquent pas : baisse des dotations et l’impact sur l’investissement, les politiques financières pluriannuelles, la taxe d’habitation, etc.
  • L’urbanisme et l’aménagement du territoire, 2017 a été marquée par le transfert de la compétence PLUi, c’est l’occasion de rappeler votre positionnement face aux choix intercommunautaires.
  • Les transferts de compétences. La loi NOTRe a déjà permis le transfert de plusieurs compétences mais la mise en place de celles-ci est toujours en cours pour beaucoup. Ces sujets primordiaux réorganisent beaucoup de services locaux et sont souvent méconnus des administrés.

Ces trois idées sont les plus décisives et représentent vos orientations politiques pour l’année à venir. D’autres sujets sont tout aussi importants et peuvent faire l’objet d’une partie de votre discours : la culture, le développement durable, la jeunesse, le social, les associations, sont autant de thématiques possibles… Cependant, elles doivent également répondre aux questionnements des citoyens.

A garder en tête : le contexte électoral de l’année 2017 paraît loin mais ne remonte qu’à 9 mois à peine. Si les orientations politiques nationales font les grands titres, les citoyens n’en attendent pas moins une forte implication des élus locaux.

A lire aussi : Collectivités – ce qui change en 2018

Bilan de mi-mandat : il est encore temps !

2017 résonne comme l’année du mi-mandat, mais 2018 peut encore remplir ce rôle si vous ne l’avez pas encore fait. C’est le moment de faire le point entre les projets annoncés et les projets réalisés (ou en cours de réalisation). Et même si vous l’avez déjà fait, une piqûre de rappel en début d’année ne fera pas de mal avant d’entamer votre discours.

Entre 2013 et 2014, vous avez énoncé vos ambitions (et celles de votre équipe) pour les 6 années à venir et votre discours a été convaincant puisque vous êtes aujourd’hui élu.e.s. A l’image d’un compte-rendu, n’hésitez pas à aborder votre bilan de mi-mandat pour rassurer les acteurs de votre territoire. Abordez les orientations des trois prochaines années et présentez les futurs projets. Les investissements changent, l’Etat demande des efforts aux communes et, si les citoyens sont au courant, ils ne l’ont pas forcément en tête à tous les instants. Les vœux sont aussi l’occasion de rappeler les difficultés auxquelles vous devez faire face en tant qu’élu.e.s locales.aux.

A lire aussi : Les résolutions enthousiastes des élues locales

Pour ce bilan de mi-mandat, n’hésitez pas à illustrer vos propos, diffuser des photos, des schémas, des plans pour rendre concrètes vos actions.

Faire ses vœux dans un lieu insolite

Une nouvelle école, la rénovation d’une RPA, sur un terrain qui accueillera un futur projet… sortez de la Mairie et immergez vos administrés dans un lieu différent, un lieu impactant qui représente votre politique. Rien de plus réaliste que de faire vivre un investissement depuis l’intérieur, les citoyens ne s’en sentiront que plus impliqués.

voeux
Premier conseil : visez grand.

C’est également l’occasion de rendre concrets les projets de la commune. Ainsi, sortir de la Mairie ou d’un lieu plus classique cassera l’image traditionnelle des vœux et vous permettra de diffuser un message un peu différent. Vous pourrez illustrer vos propos et avoir des échanges moins classiques que dans un lieu institutionnel.

A lire aussi : 3 conseils pour la prise de parole en public 

Les vœux ouvrent l’année et présentent les ambitions des élus locaux pour les mois à venir : pour attirer l’attention de vos concitoyens et faire la preuve de votre engagement et de vos réalisations, n’hésitez pas à casser les conventions. Cet échange à la fois très officiel et convivial est la première action de communication de votre liste, faites-en bon usage !

Les articles 2017 à lire et relire :

Vous aussi, exprimez-vous !

Please enter your comment!
Veuillez renseigner votre nom ici

dix + 18 =