L’innovation numérique, clé de succès des transports en commun ?

Article écrit en partenariat avec Transdev

Uber, BlablaCar, cars Macron…en 2016, l’offre de transport s’est démultipliée comme rarement auparavant, et les nouveaux usages bouleversent nos habitudes de transport.

Malgré ces solutions nouvelles qui complètent les offres habituelles, la voiture individuelle reste le choix privilégié pour de nombreux déplacements. Avec les conséquences que l’on connaît sur la qualité de vie : villes embouteillées aux heures de pointe, pollution…

Pour les élu.e.s, l’enjeu clé se résume donc souvent à la question suivante : comment convertir les habitants à l’utilisation des transports en commun ?

Pour le savoir, Transdev a interrogé pendant un an plus de 2 500 voyageurs à travers toute la France pour mieux cerner leurs pratiques et leurs attentes. Et bonne nouvelle, les solutions existent ! Petit panorama des leçons de l’étude, disponible ici :

1. Offrir une expérience utilisateur au top niveau

En 2016, les voyageurs sont avant tout connectés. Et l’une des clés du succès est donc la qualité et la fiabilité des informations accessibles en ligne. L’utilisateur prendra, par facilité, un mode de déplacement sur lequel il a un maximum d’informations. A l’inverse, si l’application de transports en commun de sa ville n'est pas fiable, il privilégiera d’autres moyens de transport.

Conseil #1 : misez sur une application fonctionnelle et complète, avec des informations claires et fiables sur les éventuels perturbations qui peuvent exister sur une ligne. Un utilisateur rassuré et confiant, c’est un utilisateur qui revient !

2. Faire du déplacement un temps utile

Une des différences entre 20 minutes de voiture et 20 minutes de transports en commun connecté ?

En transports en commun, on peut travailler, lire, échanger des textos…Impossible en voiture. Or, comme le montre l’étude réalisée par Transdev, le temps de transport devient de plus en plus un temps utile, avec une recherche d'optimisation forte de la part de voyageurs en recherche constante de connexion, de wifi, 3G ou 4G pour ne pas manquer une info de la journée.

La conséquence ? Un bus avec du wifi, c’est un bus qui attire beaucoup plus de voyageurs. Et les études montrent que dans ce cas de figure, les gens préfèrent effectivement prendre le bus !

Conseil #2 : pensez temps de trajet utile. Connecter vos transports en commun au wifi, c’est leur donner un avantage incomparable sur la voiture individuelle.

3. Fluidifier, faciliter, agrémenter

Quoi de plus agréable que la possibilité de gérer entièrement son voyage avant d’arriver dans le train ou dans le bus ? Qu’un affichage GPS pour savoir en temps direct où en est le bus ? Qu’un paiement par smartphone pour l’achat des titres de transport, ou qu’une info en temps réel sur la suite de mon trajet ? Des applis sympas qui permettent d’acheter ses billets sur le quai, ça existe, mais ce n’est pas la norme. Sans parler de jeux ou de lectures proposées sur vos applications pour égayer un trajet…En 2016, vive le « transport augmenté » !

Fluidifier, simplifier, et agrémenter le déplacement en transports en commun, tels seront vos mantras pour attirer à vous les férus de leur voiture personnelle !

Conseil #3 : offrez un maximum de services numériques aux voyageurs de vos lignes pour fluidifier

Plus d’infos ? Rendez-vous sur l’étude « Voyageurs numériques » pour tout savoir sur les nouveaux usages dans les transports.

A vos tablettes !

Article écrit en partenariat avec 2016-05-06_15h08_27

Vous aussi, exprimez-vous !

Please enter your comment!
Veuillez renseigner votre nom ici

quatorze − 5 =