Mobilité et réforme ferroviaire : l’APVF réclame des actes concrets

L’Association des Petites Villes de France a publié un communiqué concernant la loi mobilité et la réforme ferroviaire le 15 mai dernier demandant au gouvernement de passer par des actes concrets. Le désenclavement des territoires isolés, et souvent ruraux, est une priorité pour l’association qui réclame la mise en oeuvre réelle de la lutte contre la fracture territoriale.

Pour l’APVF, plusieurs actions doivent être menées :

« – l’ouverture à toute la gamme de solutions de mobilité, y compris les plus innovantes, tout en s’assurant du respect des missions de service public ;

– la mise en œuvre d’un plan d’investissements ambitieux financé par l’Etat pour remettre à flot les « infrastructures du quotidien » dans les territoires dits « périphériques » ;

– une meilleure coordination des acteurs territoriaux de la mobilité afin que ces sujets soient traités à l’échelle d’un « bassin de mobilité » cohérent et adapté aux enjeux de chaque territoire, qu’il s’agisse des territoires urbains, périurbains, ruraux ou ceux situés aux « franges » régionales rencontrant un certain nombre de problématiques particulières liées à leur positionnement géographique. »

>> Consulter le communiqué de presse

>> Consulter la contribution écrite

Vous aussi, exprimez-vous !

Please enter your comment!
Veuillez renseigner votre nom ici

trois × quatre =