Inondations : les élus locaux attendent plus de l’État

Selon les services de l’État, le pire des inondations est désormais passé, mais la décrue sera longue. La situation reste encore inquiétante en Normandie et en Ile-de-France. 12 départements sont toujours en vigilance orange, aujourd’hui.
Il est encore trop tôt pour dresser le bilan du désastre, mais il devrait être inférieur à la crue de juin 2016. De nombreux dégâts ont tout de même été constatés : « coupures d’électricité, rues, locaux et maisons inondées, routes coupées, transports scolaires supprimés, entreprises fermées. »
La multiplication des inondations et leurs ampleurs ces dernières années remettent en cause la nouvelle compétence GEMAPI, en application depuis le 1er janvier. Face à l’importance du problème, l’AMF déplore que l’État se décharge du financement et de l’entretien des digues, qui relèvent désormais de la stricte compétence des collectivités locales. L’AMF  dénonce aussi le plafonnement du fonds Barnier.

Lire l’article

Pour en savoir plus sur la compétence GEMAPI

Vous aussi, exprimez-vous !

Please enter your comment!
Veuillez renseigner votre nom ici

dix-neuf − deux =